FACEBOOK TWITTER YOUTUBE




Mode sombre

 

De toute façon il ne l'était pas vraiment. De toute façon nos vies ne valaient plus la peine d'être vécues. Si les pseudo experts en tous genres peuvent dire n'importe quoi, pourquoi pas moi ? C'est quand même dingue de se laisser diriger par des pseudo élites qui prétendent être des élites, alors qu'ils ne sont que la lie de la société, qu'ils n'ont pas la moindre idée de ce que peut être la vie, à part le concept bien frelaté de : travail, famille, patrie. Bienvenue dans un billet d'humeur, aujourd'hui au menu la colère. Suffoquons ensemble. Les plus insensés dictent aux plus sensés ce qu'ils doivent faire. Ce n’est pas nouveau, le monde marche sur la tête depuis belle lurette. Je devrais être blasé. Pourtant lundi dernier je me suis rendu au Centre Médico-Psychologique. Et là, je me prends une grande affiche dans la face : Les masques en tissus sont interdits. C'est tellement abusé que j'ai du mal à y croire vraiment. Alors, devant la secrétaire, j'essaie de donner l'impression d'avoir un masque qui ne soit pas en tissu sur le visage. Hélas en vain. Elle me tend un masque en me formulant la consigne sur un ton qui laisse entendre qu'elle n'est pas dupe, en précisant que c’est désormais comme ça pour tous les lieux médicaux. Je lui fais remarquer que c'est quand même quelque peu abusé. Je manie bien la litote en société. Je m’enquiers de savoir si elle a une explication rationnelle pour justifier cette interdiction ?

- C'est parce qu'ils ne sont pas homologués.
J'avoue que j'ai failli ne pas aller à mon rendez vous. Je ne cède pas facilement à une pulsion, mais vu la violence de cet ènième épisode de la guerre des masques, c’était coton. Heureusement que je n'oublie jamais que le personnel est le premier exposé aux décisions de sa hiérarchie. D'ailleurs elle aussi fait remarquer son incompréhension, en précisant qu'une partie du personnel avait des masques en tissu, après que je lui ai lâché un :
- c'est génial ! Comme ça ça va faire encore plus de masques en papier à pourrir au coin des rues.

Quelques minutes plus tard, je demande à mon psychologue :

- C'est dingue que pendant le confinement et ensuite il n'y ait pas eu plus de psy qui prennent la parole pour protester. Vous avez une idée pour quelle raison ? Réserve médicale ou Silence merdiatique ? C'est tout comme si on avait un corps et pas d'esprit. Comme si pour eux on était que des objets, voir des nombres. Il ne répond pas, mais confirme :

- Oui, leur gestion est très infantilisante.

 

Enfin pour une fois qu'il y a une initiative, une solidarité spontanée à l'échelle collective, tout doit retourner sous contrôle des entreprises. Cela fait un peu penser au Bio qui portait d’autres valeurs (entre autre les circuits courts locaux) et s'est fait recyclé par les industries. La chasse à l'humain est une version étendue de la chasse aux sorcières.

 

On va tous mourir... car ils font tout pour nous assassiner. Tu n'as pas vu le budget de 14 milliards de la sécurité ? On va tous mourir de honte d'abdiquer notre dignité d'humain face à ces abjects gouvernants. Il a une belle jambe le COVID-19. C'est pas lui qui décide à notre place de ce que seront nos vies. Et le réchauffement climatique et ses conséquences et les particules fines et les poêles Teflon et la maladie de Lyme et la malbouffe et les industries nucléaires et chimiques, le taux de cancer masqué en zone haut risque Seveso etc. ça compte pour du beurre ? Pourquoi deux poids deux mesures ?

Enfin on va tous mourir un jour. Pour ma part tant qu’à faire j'aimerais bien qu'ils mettent autant de zèle à agir pour la sécurité routière ! Il y a deux semaines un peu avant Longeault j'ai failli me faire tuer par un gros 4x4 militaire qui m'a fait un refus de priorité pour le moins abusé. Il venait d'un chemin de terre sur ma gauche et il aurait bien défoncé mon habitacle tout en me transformant en steak de junk food. Un peu plus concret que le COVID comme approche de la mort. Sans doute qu'il comptait m'en imposer par la force, à moins que ce n'ait été encore une victime des labos pharmaceutiques. Faudrait peut être ajouter une taxe pour payer des funérailles à leurs victimes à la taxe que le gouvernement à refuser de voter. Ooops ! Je précise que je parle des victimes des SUV et autres mastodontes bien polluants, mais de toute façon... le lobby automobile fait bien son boulot . Ce serait bien que ça change mais tant que le lobbying, l’autre nom de la corruption, ne sera pas interdit ce sera compliqué. La preuve malgré les preuves :
les néonicotinoïdes viennent d'être réintroduits, le génocide des abeilles peut recommencer de plus belle...
En passant pour les Doloises et Dolois qui seraient furax de savoir que leur député Jean-Marie Sermier a voté pour, voici un lien pour l'interpeller sur le sujet https://trombi-neonics.agirpourlenvironnement.org/representative-jean-marie-sermier/

Pas plus tard qu'hier je me tartinais une feel good movie sur les rétines. Elle s'appelle 2040, c'est un documentaire plein d'espoir, c'est géant, un antidote à la colère, dans la lignée de Demain, En quête de sens, etc.

J'ai appris que, si l'état ne l'interdisait pas pour défendre les intérêts du lobby nucléaire, on pourrait avoir un réseau énergétique génial. Idem s'il arrêtait de subventionner les agriculteurs pollueurs une partie des rejets de carbone pourrait être fixé dans les sols...

Mais je suis descendu de mon nuage rose en apprenant que les lobbies, genre l’empereur des carburants fossiles Exxon, avec les mêmes stratégies exploitées par l’industrie du tabac et celle de la pharmaco-chimie, claquent chaque année environ un milliard de dollars pour s’assurer de continuer à pourrir nos vies.

Pendant ce temps, nous obéissons aveuglement aux assassins qui nous gouvernent...

Sur ce je remets mon casque anti-actualité en matière synthétique et je t'invite à suivre l'exemple des Libres Commères, des Colleuses Féministes de Dole ou encore de la horde des musiciens Hors-Norme ou encore mieux :
inventer d’autres façons de participer à la résistance créative.

Cet article a été écrit par Robot Meyrat. Dole le 7 Octobre 2020.
Article et illustration diffusés sous licence libre https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.fr
L'illustration a été réalisée avec Deep Dream Generator.
Reproduction encouragée avec source et sans modification.

(Cet article n'est donc pas régi par les règles habituelles de diffusion consultable ici.)

 


Partage :




Reproduction interdite



À propos de l'auteur(e) :

Robot Meyrat

Éternel débutant, Chercheur de singularités, Créateur de chimères, Expérimentateur d’inédits. Inscrit dès la naissance à l’école de la Vie. Il m’arrive d’être drôle à mon insu. Je suis mon chemin. Résister au courant principal jusqu’à la Mort et au-delà.


Oracle Non-Apophantique

Retrouvez tous les articles de Robot Meyrat