FACEBOOK TWITTER YOUTUBE




Mode sombre

J’avais envie de régler mes comptes avec tous ces gens que je commence à avoir du mal à supporter, tous ces profils types, dont vous connaissez sûrement un exemplaire dans votre entourage. Une sorte d’extériorisation pour bien commencer 2021, remettre les points sur les i, être clair. 

 

Avant toutes choses, je tenais à dire que même si je m’apprête à rentrer dans le lard, je ne suis pas quelqu’un de violent physiquement (parfois verbalement, on m’a souvent dit que j’avais une grande gueule), donc, si vous vous sentez visé, ne m’imaginez pas non plus toquant à votre porte avec un collant sur la tête et un couteau pointu (-à moins que…-), même si parfois je rigole devant les images des Gilets Jaunes en Manitou qui défoncent la porte du ministère où était retranché Benjamin GRIVEAUX, même si parfois je soutiens les casseurs dans les manifs parce que merde ! sinon on nous ignore complètement, je n’aurais jamais l’idée de faire la même chose. 

 

Alors un à un, je vais régler mes comptes : 

Tout d’abord, tous ces révolutionnaires du peuple qui se sont perdus en chemin et réfugiés dans une image romancé de la révolution par le sang. Tous ces adeptes de la hargne et de la haine, mais pour la bonne conscience. Tous ces super héros du peuple, qui se sont découvert une passion pour Trump depuis qu’il se prétend sur les réseaux sociaux lutter contre la caste des financiers. Vous y retrouver une image du pecnot de base, empêcher d’aider le peuple duquel il vient par tous ces connards en costards, ces prêtres du grand capital, mangeurs de bébés et tout le tralala... Ceux-ci mêmes qui se sont tellement mis des œillères qu’ils en ont oublié tous ses propos racistes, anti-LGBTQ+, ses lois en faveur des riches, la fin de l’Obama-Care, juste parce qu’il n’a pas fait de guerre pendant 4 ans... Vous avez fini par prendre tout ce qui allait dans le sens de cette image, toutes ses fausses informations largement relayée sur Facebook, tout est bon à prendre quand ça va à l’encontre de nos ennemis ! Et bien non ! Vous avez choisi la lutte par la haine et les vérités tronquées à celle par l’éducation. Vous n’êtes pas des supers-révolutionnaires, vous êtes juste des supers-tocards.

 

Et vient derrière cette gauche bien-pensante des plateaux télés, et parfois même celle qui est bien intentionnée et qu’on ne soupçonnerais pas, qui tombe aussi dans les mêmes travers. Celle qui nous vend un changement de modèle, mais qui ne l’applique pas chez elle-même. Celle qui défend la liberté d’expression, même pour les fachos. Incapables de se mettre d’accords entre-eux, rendant encore plus ridicule leur image déjà bien flinguée par Hollande. Ceux qui parfois acceptent les règles fixées par l’ultra-libéralisme, pour avoir une place dans l’arène, en pensant que ça permettra de diffuser plus amplement leurs opinions et arguments. Ils tombent sans cesse dans le piège, mais c’est leur seule façon d’exister.

 

J’en profite pour faire une parenthèse, à propos des pleurs de notre caste politique qui s’offusque que l’on coupe Twitter à Trump (décidément !), vous vous rendez compte ! En démocratie ?! Alors déjà non, nous ne sommes pas en démocratie et les américains non plus, pas une vraie en tout cas. Deuxièmement, révisez votre paradoxe de la tolérance : Pour maintenir une société tolérante, la société doit être intolérante à l'intolérance. Je ne suis jamais triste quand un facho qui tient des propos mensongers et incitant à la haine à plusieurs millions de personnes qui le suivent ce fait suspendre, au contraire, c’est une bouffée d’oxygène en ce début d’année qui s’annonce bien merdique.

 

Ensuite, tous ces clampins-lambdas qui sont repoussés par cette gauche molle et ses biais, mais qui ne cherchent pas plus loin, par feignardise intellectuelle, et préfèrent se loger confortablement dans une attitude de gros cons de sexistes et/ou racistes en mangeant la merde, - pré-digérée -, que l’extrême-droite leur jette à la figure. Tellement plus simple d’accuser quelqu’un d’autre de la merde qu’on a dans son propre jean. Rien de plus à dire sur eux. 

 

Encore une pensée spéciale pour tous ces Jean-Eude, expert en politique, en infectiologie, en sociologie, en économie, qui ont déjà coulé quatre boites, et à qui ça trouerait le cul d’admettre qu’ils aient pu se tromper. Les plus chanceux d’entre ces connards finissent au gouvernement, à faire de la pédagogie, car tous ces français et françaises sont trop cons pour mesurer la complexité d’une société, et que seuls, eux, ces esprits a la pensée complexe, peuvent comprendre, et surtout qu’ils doivent agir pour notre bien ! Ces petits bourgeois qui n’ont jamais manqués de rien, qui se permettent de faire la leçon au chômeur de la famille au repas de Noël. Pathétique.

 

À tous ces jeunes écolos, qui votent parce que l’affiche est verte. Qui ont accepté le développement durable comme un vrai objectif, qui pensent que les panneaux solaires et les éoliennes sont notre avenir et vont nous sauver. Ceux qui descendent dans la rue, mais serre sans se poser de questions la main des bourreaux de la planète qui les ont amenés à se mobiliser. Ceux qui furent choquer de se faire gazer, alors que les syndicalistes, Gilets-Jaunes et autre gaulois réfractaires en ont bouffé plein la gueule depuis longtemps sans qu’ils ne bronchent. Il vous reste encore bien du chemin à faire avant d’avoir un vrai poids dans la balance.

 

Et enfin, ces gens, la masse silencieuse, qui reste silencieuse justement bordel, alors qu’elle devrait l’ouvrir haut et fort ! Ceux pour qui on se bat, mais qui ne sont jamais reconnaissant. Ceux qui écoutent, et se font avoir, par les discours de présentateurs de JT, de politiques véreux, et qui finissent par t’expliquer que c’est pas normal que les plus pauvres qu’eux touchent le RSA alors qu’eux ne touchent rien et pourtant qu’ils galèrent aussi hein ! Tout ça pendant que le grand capital se fend bien la gueule, lui qui a réussi son coup, le plus grand coup du siècle et même d’encore avant d’ailleurs, le plus grand hold-up sur les richesses du monde... Pourquoi ont-ils tous baissé les bras ?!  Pourquoi reste ils chez eux, à regarder des séries à la con, pourquoi on les voit plus en manif ?

 

Et moi, un con de plus au milieu de tous les autres.

Allez vous faire foutre, et bonne année quand-même !

--------------------------

INT. JOUR,  l’auteur se remet correctement sur sa chaise après avoir publié son article :
*souffle*, me voilà fort apaiser. 

 

INT. JOUR, un inconnu commente sur Facebook, gros plan sur son message : 

Inconnu : Oui mais je suis pas d’accord avec toi t’es juste un extrême radical éco+ qui nous casse les couilles avec tes textes qui font chier tout le monde sur Facebook alors que nous on est super contents de s’envoyer nos GIF de chats trop mignons ! 

--------------------------

AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHRRRRRR RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR PUTAIN 

 


Partage :




Reproduction interdite



À propos de l'auteur(e) :

Lucien Puget

J'ai toujours été intéressé par la politique et le fonctionnement de notre société. Au cœur des luttes sociales à mes heures perdues, j'aime me faire témoin des bribes de vie de vous autres les humains, et j'en tire mes doctrines de vie et quelques anecdotes amusantes...


Étudiant en informatique

Retrouvez tous les articles de Lucien Puget