FACEBOOK TWITTER YOUTUBE




Mode sombre

Vous connaissez sans le savoir Alexandra Lucchesi qui a longtemps écrit pour Comédiadol’Arte. Elle rejoint l’équipe des contributeurs de Libres Commères et nous avons la faiblesse de prendre cela comme un compliment. Elle nous livre ici un petit texte exclusif sur sa dernière production littéraire qu’on trouvera à la librairie Passerelle. 

Ecrire du théâtre, c’est écrire pour l’instant ; écrire un conte, c’est
une autre affaire. Les contes ont ceci d’extraordinaire que leur foulée est plus vaste que le temps ; petites lanternes initiatiques, ils brillent loin des heures et de la mort dans la grande forêt des symboles et des pensées-racines. En tant qu’auteur, je nourrissais la grande envie de mettre à jour une forme qui persiste, un matériau tendre dont chacun pourrait s’emparer et qui parlerait à tous. En outre, mère-toute-neuve, la production de contes formulait une réponse évidente à cet impérieux désir de «faire ma part». Civiquement, humainement. Découvrant l’ampleur, et la profondeur, de l’amour maternel, j’ai ressenti le besoin de faire rayonner ce supplément d’âme que mes enfants m’avaient conféré et de le faire se propager en direction des autres enfants. A tous ceux-là, innombrables, à qui je ne pouvais pas ouvrir mes bras, j’ai voulu fabriquer des contes-sparadraps, des récits initiatiques qui dénouent les fils du chagrin, les éclairent et participent à l’architecture d’un être qui apprend à être. Là se trouve la genèse du Panse-Coeur, dont le premier tome est paru en octobre dernier aux éditions Pourpenser.
Alexandra Lucchesi 


Partage :




Reproduction interdite



À propos de l'auteur(e) :

La Rédac'

Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas, voilà une noble cause ! Les articles de la Rédac' donnent le plus souvent la parole à des gens que l'on croise, des amis, des personnalités locales, des gens qui n'ont pas l'habitude d'écrire, mais que l'on veut entendre...


Média associatif

Retrouvez tous les articles de La Rédac'