Mode sombre

Il faut qu’il y ait du monde sur la photo de famille au manège de Brack, et il faut plus de jeunesse que la dernière fois ! En effet, l’événement a un air de déjà-vu. Mais peu nombreux sont ceux qui se souviennent du lancement dénué d’entrain, dans le même lieu, de « Dole ma ville ma passion » en septembre 2022. Le nom et l’adresse de l’association ont changé, mais son objet est le même. Il était déjà le même en 2010 quand elle s’appelait « Echanges et perspectives », présentée comme « think tank de la droite doloise », alors dans la minorité municipale. Le réseau de la droite s’est enrichi depuis la reconquête du pouvoir en 2014. Il avait permis l’envoi de 1300 invitations pour une « Réunion-échanges pour le financement de la campagne électorale » en novembre 2019, toujours en ce même lieu.

Elections toujours, argent encore, l’association a lancé une cagnotte. Le think tank ne s’affiche plus comme de droite pour prétendre s’affranchir du côté politique. Elle n’est effectivement pas référencée comme « Association politique »… mais comme « Activités des organisations patronales et consulaires ». Une association en somme bien loin des préoccupations de l’ensemble des dolois, mais qui s'affiche apolitique pour faire la manche auprès de tous.

Le clan Gagnoux, réactive son réseau en le rebaptisant pour lancer une (nouvelle) opération de communication. La photo de famille compte, et elle sera immanquablement réussie. Mais sur le fond, tout cela démontre que ceux qui «gèrent » gesticulent par manque d’idées. Pire, ils admettent que leur bilan n’est pas bon puisqu’ils (s’)interrogent encore, (après 10 ans de gestion !) sur « ce qui manque à Dole », thème de la soirée de lancement.

 


Partage :




Licence Creative Commons Article mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



À propos de l'auteur(e) :

Nicolas Gomet

Scientifique polyvalent et explorateur des institutions locales.


Élu écologiste au conseil municipal de Dole

Retrouvez tous les articles de Nicolas Gomet