Mode sombre

Dans le cadre des Élections européennes du 9 juin prochain, Libres Commères ouvre ses colonnes à toutes les listes présentes sur le Pays dolois afin d’éclairer notre lectorat sur l’enjeu de ce scrutin. Nul format imposé, nulle longueur exigée, nulle tonalité rhétorique requise : nous nous sommes engagés à ne pas retoucher les textes qui nous ont été remis. La tribune devait cependant répondre à ces deux questions :

  1. A quoi sert le Parlement européen ? (Pourquoi voter ?)
  2. Pourquoi voter pour votre liste ?

Nous vous livrons donc ces articles dans l’ordre de leur réception à la rédaction.  

Dans la mesure où nous n’avons pas toujours su où nous adresser, les responsables des listes non-contactées peuvent encore nous envoyer leur texte via la boite à courriels de notre site.

 

N’allez pas voter le 9 juin pour les élections européennes

Si vous voulez que le jeune fils unique d’immigrés transalpins, lui qui s’imagine déjà futur premier ministre voire Président, caracole en tête de ces élections le soir du 9 juin, n’allez pas voter le 9 juin. Il pourra continuer à se rendre à Bruxelles pour prendre des cours d’anglais et de communication, à fréquenter le salon de coiffure et la salle de sport du Parlement Européen pour soigner son image de gendre idéal qui doit le propulser dans ses ambitions de 1er ministrable voire plus.

Si vous voulez que dans son naufrage collectif la macronie, qui était censée être un barrage à l’extrême-droite mais qui est devenue un viaduc pour l’accession de celle-ci au pouvoir, s’accroche à une bouée de sauvetage  le soir du 9 juin et n’aille pas se faire voire « Hayer », n’allez pas voter le 9 juin. 

Si vous voulez que le candidat de gauche (on se demande bien laquelle), fils de philosophe, nouveau chantre médiatique de la social-démocratie, plutôt que de répondre à la demande des français d’une gauche rassemblée derrière un programme de rupture nous rejoue la « Valls » des gauches irréconciliables, n’allez pas voter le 9 juin.

Par contre si vous voulez qu’un maximum de députés de l’Union Populaire aillent défendre au Parlement Européen un programme clair de rupture avec le capitalisme, sans jamais accompagner les visions néolibérales de l’Union Européenne aboutissant à des politiques d’austérité budgétaires qui détruisent les services publics, allez voter le 9 juin pour la liste de l’Union populaire conduite par Manon Aubry.

Si vous voulez être sûr d’avoir des député.es qui combattent pour obtenir des victoires comme celles de reconnaître les travailleur.ses  des plates-formes -forme comme Uber comme des salarié.es avec des droits, comme le devoir de vigilance des multinationales dans toutes de respect de normes sociales et environnementales dans toutes leur chaînes de sous-traitance. Alors allez voter le 9 juin pour la liste de Manon Aubry.

Si vous voulez un grand nombre de députés qui travailleront avec leurs homologues des autres pays européens dans un groupe parlementaire qui ne signera jamais d’accord de libre-échange quel qu’il soit, car ils plongent à chaque fois nos industries et notre agriculture dans des marchés où règnent la concurrence déloyale où la prime est donnée au moins disant fiscal, sociale et écologique. Alors allez voter pour la liste de Manon Aubry.

Les jeunes ne vous laisser pas tenter par l’abstention, si vous aviez cru à la NUPES, allez voter le 9 juin pour la seul liste qui s’est inspirée du programme écrit par les jeunes de la NUPES.

Bref, si vous voulez continuer avec des duels électoraux se résumant à 50 nuances de droite et d’extrême-droite, n’allez pas voter le 9 juin.  

Par contre si vous ne voulez pas vous résigner et que vous pensez qu’il est encore temps de contrer l’essor de l’extrême-droite propulsée par une macronie à la dérive, d’éviter le retour de l’épouvantail d’une « gauche » de gouvernement qui nous a condamné à subir ce duel Macron-Le Pen depuis 2017, alors le 9 juin allez voter pour la liste de l’Union Populaire emmenée par Manon Aubry.


Partage :




Licence Creative Commons Article mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



À propos de l'auteur(e) :

La Rédac'

Donner la parole à ceux qui ne l'ont pas, voilà une noble cause ! Les articles de la Rédac' donnent le plus souvent la parole à des gens que l'on croise, des amis, des personnalités locales, des gens qui n'ont pas l'habitude d'écrire, mais que l'on veut entendre...


Média associatif

Retrouvez tous les articles de La Rédac'