Mode sombre

ÉPISODE N°3 - Alors que j’ai pu enfin commencer à composter dans l’allégresse de sauver la planète avec mes petits sacs, qu’est-ce que j’apprends? Alors que la ville entière est truffée de bacs collecteurs flambants neufs, le secrétaire adjoint de l'Union locale de la CGT fulmine: « Pourriez vous me dire quand je pourrais vous amener au siège de Grand Dole Habitat les quelques sacs contenant nos déchets compostables depuis quelques mois ? En effet, (…) vous avez malheureusement choisi de supprimer purement et simplement les bacs à compost. Et ce malgré l'obligation légale qui pèse sur les bailleurs depuis le 1er janvier 2024.

Pensez vous que les sous-habitants de ces sous-quartiers bénéficient de sous-droits ? Merci d'apporter une réponse écrite à ces demandes de respect de la loi. Pour le respect de ceux qui y habitent, chacun se fera une idée par soi-même. » Libres Commères était dans la boucle mais également Florence Aubenas du Monde, l’Humanité et Fakir. Viendront-ils enquêter sur la mystérieuse disparition du bac à compost des Mesnils-Pasteur? A suivre… CM

Les épisodes 1 et 2 sont disponibles ici et là.


Partage :




Licence Creative Commons Article mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.



À propos de l'auteur(e) :

Christophe Martin

Passionné de sciences humaines mais d'origine bretonne, je mets mes études en anthropologie et mon humour situationniste au service de mon action politique et sociale.


Formateur dans l'industrie et pigiste au Progrès

Retrouvez tous les articles de Christophe Martin